Mrs Recht's Classroom

Séquences et ressources pédagogiques pour enseigner l’anglais au collège.

Prof d’anglais : mes outils numériques

Outils numériques
Table des matières
Print Friendly, PDF & Email

Quels outils numériques utiliser en tant que prof d’anglais ? Vous en trouverez des tas. Et ils ont tous des points positifs indéniables. Mais je suis un peu vieille école sur le sujet : j’adore le numérique mais je refuse de perdre du temps à créer des trucs en ligne qui seraient faits aussi vite voire même plus vite version papier. Alors voici mes quatre outils numériques de survie.

Outils numériques

Powerpoint : mon outil chouchou

Inutile je crois de vous dire que je n’utilise jamais Word ni Publisher et encore moins la suite LibreOffice. Je la trouve chouette mais limitée. J’ai donc la version enseignant de la suite Office Pro (à 12€  et des bananes) 2019. A la maison, on utilise aussi la version Office Online qui est plutôt sympa. Je vais sans doute enfoncer des portes ouvertes mais voici ce que j’entends souvent sur PowerPoint :

  • c’est pour faire des diaporamas
  • ça sert à quoi ?
  • en quoi c’est différent de Word ?
  • et Genial.ly ?
Powerpoint remplace Word et Publisher !

Avec PowerPoint, je crée évidemment mes worksheets et mes diaporamas à projeter en classe. Comparons-le à Word d’abord et je vais vous retourner les questions :

  • Aimez-vous comment Word place les images ?
  • Avez-vous galéré à organiser votre page comme vous le vouliez ?
  • Les sauts de page, de colonnes, les marges vous agacent-ils ?

Avec PowerPoint, rien de tout ça. Vous choisissez la taille de votre page, et vous placez où vous voulez. Un petit truc sympa de PowerPoint c’est surtout la duplication des pages : un test 1, un test DYS, un test 1/3 temps. #easypeasy : 3 clics ! Vous me direz Publisher fait pareil. Oui, mais une fois votre version worksheets imprimables faite vous pouvez d’un clic transformer en diaporama, en vidéo avec PowerPoint ce que ne fait pas Publisher.

Powerpoint remplace Powtoon et Moovly !

Avec PowerPoint je fais des vidéos ! Oui ! En quelques clics seulement car c’est le logiciel lui-même qui propose cette fonctionnalité d’exportation. Si en plus vous êtes un peu habitué au logiciel pour insérer une ou deux animations et de jolies transitions cela donne quelque chose de génial ! Et si en plus vous avez que vous pouvez créer des modèles de documents modifiables à l’envi, vous gagnez un temps précieux !

Powerpoint filme votre écran

Et surtout … il capture votre écran !! Votre diapositive peut contenir la fenêtre de votre ordinateur ! Idéal pour un tutoriel en images ! Mais surtout il peut vous permettre de filmer votre écran et là on se dit qu’on a vraiment perdu du temps à chercher l’outil révolutionnaire qui était sous nos yeux non ? (disclaimer : la version MAC ne le propose pas).

Powerpoint remplace Genial.ly

Au départ, Genial.ly c’est un PowerPoint funkisé en ligne. Mais si vous êtes comme moi à n’avoir la salle info que rarement et qu’en plus souvent ça rame avec plusieurs ordis on fait comment ? Ben on fait PowerPoint et ça cartonne. Je fais des Escape Games comme ça ! Tout ce que fait Genial-ly, PowerPoint sait le faire quasi. Il pourrait même remplacer Quizlet et Learning Apps et Live Worksheets (mais je les aime bien alors je les utilise quand même).

Live Worksheets : un outil génial

Ce n’est pas un logiciel mais un site Internet. Après inscription gratuite, vous pouvez créer autant de fiches interactives que vous le souhaitez. Vous pouvez en garder 30 secrètes et les autres seront partagées avec le reste de la communauté.

Ce que j’aime :

  • la simplicité de l’outil
  • le côté auto-correctif
  • et surtout la variété des exercices possibles

Il y a un tutoriel très bien fait sur le site en lui-même. Et il y a une vidéo qui détaille toutes les possibilités du site. Je la mets ici.

Ce que j’aime particulièrement c’est le côté audio. Si vous avez déjà essayé de créer des worksheets avec prononciation des mots vous savez ô combien ce peut-être prise de tête. Là, c’est très simple.

Google Forms : un outil versatile

C’est Google Forms ! Si vous possédez un Google Drive, vous avez sans doute croisé cet outil. Peut-être même le connaissez-vous comme outil de sondage. Mais, il s’avère être un allié précieux car il possède une fonction Questionnaire Autocorrectif Noté !

Ce que j’aime :

  • les multiples possibilités d’adaptation
  • le côté auto-correctif avec des résultats qui tombent dans une feuille de calcul !
  • et le partage ultra-rapide !

Une nouvelle fois, rien de plus simple qu’un tutoriel en images pour vous expliquer le concept. Attention, les premières fois c’est assez chronophage, surtout si vous n’avez pas créé une ressource à adapter mais partez de rien.

Ce que j’aime particulièrement c’est le côté vidéo. L’application (sur ordi, tablette ou PC) vous permet d’intégrer des vidéos suivies de questions ! Pour tester Google Forms, Eric a créé rien que pour vous un freebie ! Vous vous souvenez sans doute de notre freebie spécial harcèlement sur trois tableaux de Norman Rockwell ! Voici sa déclinaison en Google Forms.

Padlet : un outil de longue date

 Je l’adore ! Je l’utilisais déjà il y a longtemps quand il s’appelait encore WallWisher. Cela ne me rajeunit pas. Et j’ai donc la chance d’avoir de très nombreux tableaux. En général j’en ai un pour :

  • la préparation de cours pour chaque niveau
  • les classes de chaque niveau
  • et les projets de longue haleine

Si vous ne connaissez pas, voici un petit tutoriel rapide pour vous aider à vous lancer publié par Le Livre Scolaire (#youknowwhy) sur leur blog ProfPower.

Ce que j'aime

C’est tout d’abord la simplicité de l’outil lorsqu’on le prend en main pour la première fois. On clique, on suit les instructions, on appuie sur + et on poste. On fait difficilement plus simple ! Mais ce que j’aime aussi c’est la puissance de l’outil dans ces différentes options. Car on peut noter les postes, organiser des votes, le transformer en blog voire en mindmap ! C’est très intuitif et les élèves se l’approprient très très vite. En protégeant le padlet avec un mot de passe pour les élèves, on peut publier facilement et beaucoup de choses sans contrevenir au droit. Et on peut facilement changer l’adresse du padlet pour rendre l’accès limité dans le temps.

Ce que j'aime moins

Il y a environ trois ans ou plus Padlet est devenu payant au delà de 3 tableaux. Ce fut vraiment un choc pour nous tous et beaucoup sont allés vers des solutions tierces (comme NetBoard). Mais, pour ma part, j’ai écrit à Padlet, leur expliquant de combien de tableaux j’avais besoin, pourquoi et comment je m’en servais. Et j’en ai donc une soixantaine de disponibles.

Une astuce

Avant je supprimais mes padlets quand je n’en avais plus besoin. Et j’ai donc eu besoin de demander à en ouvrir de nouveaux. Aujourd’hui, si je créé un padlet avec ma séquence WWII en 3e à destination des élèves, dès la fin de la séquence, je retransfère chaque publication dans une colonne WWII sur mon padlet “préparation de cours 3e” et je renomme le padlet WWII en Earth Day. Je retransfère à nouveau les publications Earth Day  de l’année passée sur ce nouveau padlet, change le mot de passe et le partage avec les élèves. J’en ai donc finalement beaucoup moins besoin ! 

Bon j’en ai plein pour les formations, ma bibliothèque, le projet correspondant, Interstices … mais au quotidien j’en utilise finalement peu de nouveaux ! Je recycle !

D'autres articles à lire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :