Login

Register

Login

Register

Les élections des délégués en anglais

Sommaire

C’est la période des élections de délégués. Etre professeur d’anglais et professeur principal peut parfois sembler difficile. Et on peut parfois avoir l’impression de « perdre » du temps. Pour ma part, j’ai décidé avec les élèves de cycle 4 d’allier les deux rôles. J’organise donc les élections de délégués en anglais.

Cet article a été réécrit et enrichi. Il date d’août 2015.

La genèse du projet

C’est une véritable prise de conscience l’année où je me suis retrouvée professeur principal d’une classe de 4e qui m’a décidée à fonctionner ainsi. Je vous raconte. J’avais une bonne classe de 4e. Très actifs à l’oral, les élèves avaient très bien travaillé pendant la séquence de rentrée sur les présentations. A l’époque je faisais une séquence Survivor avec eux. J’avais également la moitié de la classe en 4e euro (la LCE de l’époque). Et ils avaient une séquence spéciale sur le travail de groupe. En les faisant travailler sur ces séquences, j’ai réalisé que le contenu linguistique pour se présenter à une élection de délégués était le même. Nous avons donc fait une vie de classe en anglais pour l’élection et ils en étaient ravis ! #winwin

Les détails du projet

Après cet essai un peu décousu, je me suis promise de le refaire l’année suivante mais sous forme de vraie séquence de septembre. Au programme, après une compréhension écrite sur les règles des élections de délégués, nous avons travaillé sur les qualités d’un bon délégué, les habitudes et les goûts. Nous avons revu les talents et la comparaison avec les superlatifs aussi. La tâche finale qui tombe en général pile la 3e semaine de septembre, semaine des élections et le discours de campagne.

J’y ajoute du culturel car nous travaillons sur le « students’ council » des collèges et lycées américains.

Questions pratiques

Il est important de bien calculer votre planning pour que la tâche finale – donc le discours de campagne – coïncide avec l’élection à proprement parler. Si vous manquez de temps, calez au moins le poster en préparation. Et utilisez l’après-campagne pour faire un retour aux élèves élus et non élus sur leur discours.

Si vos élèves le souhaitent, vous pouvez organiser des équipes de campagne. Avec 5 ou 6 candidats, vous obtenez 5 ou 6 groupes. Le travail est à ce moment là un travail de groupe. Enfin, puisqu’il s’agit d’une campagne, oui tout le monde participe en anglais. On indique juste dans son discours pourquoi on veut (ou ne veut pas) devenir délégué.

Un regret ?

Oui ! Car je suis à présent professeur principal de 6e depuis plusieurs années. J’adore ce rôle. Mais on ne peut pas faire ce projet aussi bien. Le bagage linguistique des élèves de 6e est trop léger. Et cela les stresse tellement de faire l’élection en français. Avec leur urne, leur carte d’électeur, le procès verbal à signer … que ce n’est plus possible de le faire.

Ce qui me plaît en revanche, c’est que grâce au travail d’Eric vous êtes nombreux à le faire dans vos classes et c’est énorme pour nous !

Les ressources disponibles

Sur les élections de délégués nous avons deux ressources disponibles. Eric réfléchit à la création d’un bundle avec deux ressources complémentaires. Si vous avez des idées ou des besoins sur le sujet, il est tout ouïe. J’ajoute les ressources mentionnées dans l’article (sauf la séquence Survivor créée sur Agreg-Ink il y a un siècle au moins avec une dizaine d’autres personnes).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :