Login

Register

Login

Register

Une Bucket List inversée : le present perfect

Mrs Recht's Classroom

Sommaire

Faites-vous faire à vos élèves une Bucket List? Dans ma classe on fait une Reversed Bucket List, un challenge des 50 choses déjà faites dans notre vie ! Et les élèves de 4e et 3e adhèrent (et comprennent le present perfect !). Je vous dis tout sur ce projet !

La genèse du projet

Je suis tombée par hasard sur le challenge #50thingsIvedone et j’ai décidé de lancer mes élèves de 4e et 3e dessus.

Avec l’arrivée des deux mois mai-juin, et la tonne de boulot qui va avec (copies, conseils, bulletins, bilans de cycle, réunions à gogo, sorties …), nous savons que les semaines qui se profilent ne sont pas toujours agréables. Surtout lorsqu’on est face à des élèves qui n’ont absolument plus envie de travailler !

Alors, j’ai cherché comment terminé mon programme – en casant le present perfect pour mes 4e – tout en ne brusquant pas mes chers ados – qui répètent à l’envi que c’est la fin de l’année.

Si comme moi vous voulez une séquence qui permette d’aborder avec le sourire (et surtout avec efficacité) un point du programme particulièrement délaissé parfois faute de temps – present perfect mon amour – voici la séquence que je propose à mes élèves.

Les détails du projet

Si vous avez l’jhabitude de traiter en 5e le thème des Bucket List, aka les choses qu’on veut faire plus tard dans sa vie, vous aimerez cette séquence aussi appelée Reversed Bucket List, parce qu’elle liste les choses que l’on a déjà faites.

L’idée est de relever le « 50 things I’ve done challenge » à partir de vidéo de youtubers. Comme je joue le jeu avec eux et qu’ils peuvent en découvrir plus les uns sur les autres, c’est plutôt sympa. A la clé, une vidéo non notée en mode bêtisier de la classe avec toutes les expériences fofolles (ou bien un truc sérieux hein, on n’est pas obligé d’être tous déjantés à cette période de l’année).

Je souhaitais vraiment ne me concentrer que sur un objectif linguistique principal et de manière très graduelle. Même à distance, les élèves s’en emparent facilement.

Les adaptations de la Bucket List

Toutefois, cette séquence a nécessité des adaptations. Tout le monde n’a pas eu la possibilité de réaliser des expériences incroyables dans sa vie d’adolescent. J’ai donc vraiment pensé ce défi pour nos élèves des quartiers, des villes ou de la campagne et je leur propose avec une centaine de flashcards des activités possibles, réalistes et amusantes auxquelles ils ne pensent pas toujours. Une fois découvertes, d’autres leur viennent à l’esprit. Parfois l’imagination a juste besoin d’une petite étincelle !

D’autre part, avec le confinement, il fallait aussi que ces activités puissent se faire à l’intérieur, ou en virtuel. Là aussi, la Reversed Bucket List s’est enrichie de nouvelles modalités de travail. Et comme nous aimons jouer en classe, je leur ai également créé un jeu.

Les 4e et les 3e aiment beaucoup cette séquence et parviennent toujours à me faire beaucoup rire dans leurs productions finales. Les vidéos cette année seront sans doute trop lourdes, alors nous ferons sans doute un diaporama photo.

Les ressources de la Bucket List

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :