Login

Register

Login

Register

Un correspondant anglais

S’il y a bien un projet qui me tient à cœur c’est celui-ci. Chacun de mes élèves de 6e a chaque année un correspondant anglais. Je vous dis tout de ce projet qui remporte tous les suffrages tant auprès des élèves que des parents.

La genèse du projet

En 2014, j’ai lancé une bouteille à la mer sur eTwinning dans le forum partenaires. Je venais d’apprendre que j’aurais en tout 4 classes de 6e, 3 générales et 1 de segpa. Et pour améliorer leur production d’écrit, j’ai opté pour un travail avec des correspondants anglais.

 

Dans cet appel, intitulé « looking for British penfriends », j’ai expliqué que je cherchais 75 (oui !) élèves de 10-11 ans pour correspondre pendant un an avec un élève français apprenant l’anglais.

 

Enormément de réponses sont arrivées mais aucune émanant d’un collègue du Royaume-Uni. Je me suis alors tournée vers la recherche par personne,  avec un filtre par pays puis par âge des élèves. Et j’ai envoyé des messages à au moins une trentaire de professeurs britanniques ayant des élèves de 10-11 ans. Rebecca, Becky à présent, a répondu et nous avons lancé un premier projet de correspondance.

Les différents projets de correspondance

Notre premier projet était très simple avec un envoi de lettres et cartes réguliers. Nous écrivions à nos correspondants en anglais, ils nous répondaient en français.

Malheureusement pour nous le directeur de Rebecca est TRES pointilleux et frileux. Impossible à l’époque pour nous de partager des photos par exemple. Avec le temps il s’est un peu adouci et s’est aussi habitué à nos projets.

L’année suivante, nous avons mené un projet Mr Men and Little Miss ; les correspondants anglais & français ont écrit en équipes binationales une histoire Mr Men bilingue. Plus compliqué et plus ambitieux, ce projet a été compliqué pour les élèves britanniques car ils commençaient à peine le français. Pour information, ils ont des objectifs linguistiques qui s’apparentent à ceux du cycle 2 en anglais chez nous.

Les correspondants de cette année

Nous sommes donc revenues vers un projet de correspondance simple agrémenté de quelques photos et vidéos pour cette année. Avec 3 classes de 6e, je suis fière d’avoir mené un projet au cours duquel mes élèves ont tous eu un correspondant, certains correspondants britanniques ayant deux correspondants français.

Cette année, le projet a consisté en un envoi d’une lettre par période, envoyée par la poste dans une immense enveloppe. Nous avons particulièrement travaillé la mise en forme de la lettre et la présentation personnelle. Pour Rebecca comme pour moi, ces objectifs linguistiques même s’ils restent raisonnables sont fondamentaux.Nous avons également suivi une progression commune et pu envoyer des écrits plus élaborés notamment concernant la routine quotidienne.

Les élèves ont écrit leur dernière lettre lundi 25 et mardi 26 juin (car nos correspondants partent en vacances plus tard, le 25 juillet). Nombreux sont ceux qui ont eu le droit – autorisation des parents requise – de donner leur adresse postale pour poursuivre cet échange.

Le petit plus

Je ne corrige rien, ce sont les correspondants qui corrigent ! Donc nous envoyons les lettres reçues corrigées avec les nouvelles lettres. Oui, mes élèves corrigent du français (et ça ne leur fait pas de mal !) et on travaille mine de rien sur le statut de l’erreur. Ecrire fait moins peur. On se rend compte aussi qu’une erreur a des conséquences sur la compréhension ! Que vérifier dans le dictionnaire ou demander au professeur avant de finaliser sa lettre est une étape importante.

 

Voici le message de correction reçu sur le livret de routine d’un élève français.

Monter votre projet

Si un tel projet vous tente, nous avons pris le temps Eric et moi, de mettre ce projet en forme pour le partager sur la boutique. Vous y trouverez des conseils, des « tutos » de lettres pour vos élèves, des idées de thème à traiter, un résumé des points travaillés et une version modifiable du projet pour l’adapter à votre classe et vos niveaux.

Un commentaire

  • Sophie M dit :

    Merci de partager ton expérience Estelle ! Je voulais justement me lancer l’année prochaine sur un projet penfriend « à l’ancienne » comme tu dis, avec lettres papier, photos et autres. Par contre je vais lancer ça sur le niveau 5è vu que pour la 1ère fois depuis longtemps je ne vais pas avoir de 6è… tant mieux, ils auront un peu plus de choses à dire 😉
    J’ai hâte de tester tout ça, par contre je vais avoir 3 classes de 5è et j’hésite entre le faire avec mes 3 classes et « forcer » un peu tous mes élèves, ou bien créer un « penfriend club » entre midi et deux avec une 20aine d’élèves motivés… ça n’a pas été trop galère à gérer avec 75 élèves ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FORGOT PASSWORD ?
Lost your password? Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.
We do not share your personal details with anyone.
X
%d blogueurs aiment cette page :