Login

Register

Login

Register

Gestion de classe : les ados

Mrs Recht's Classroom

Sommaire

La gestion de classe est une composante essentielle de notre travail mais elle est aussi celle qu’on apprend sur le tas. Et parfois, apprendre à gérer sa classe avec des adolescents en construction – car j’enseigne en collège – est difficile et déroutant. Voici mes petites astuces de gestion des ados.

Gestion de classe : connaître son public

Les ados, je les adore. Ils me fatiguent, m’agacent et souvent me déconcertent. Ils sont tellement attachants ! Même les plus casse-pied d’entre eux. Et la dérision, et surtout l’auto-dérision sont les deux armes que j’affectionne le plus pour les amadouer ! Et la gestion de classe, avec la création de séquence sont les deux aspects de notre métier que je préfère. Vraiment !
 

Ce qui est souvent difficile avec les ados, c’est qu’ils sont blasés ! Ils n’ont envie de rien. En tous cas, rien de scolaire. « Mais on l’a déjà fait ça madame ». « Ouais, on sait, ça va, c’est bon ». Il faut constamment leur donner envie, détourner leur attention et surtout canaliser leur énergie. Car s’ils semblent souvent léthargiques – ahhhh les cours du lundi 8h en 3e – leur insolence peut parfois nous rendre complètement chèvre. Ce que j’ai appris au cours des années :

  • Les ados ne sont ni plus ni moins que des enfants, leur attitude provocatrice et désinvolte cache leur mal-être, ne l’oublions pas
  • Ils ont besoin d’un cadre rigide pour grandir, un vrai tuteur …
  • Mais cette discipline de fer doit se faire dans un gant de velours car ils recherchent avant tout l’indépendance et l’autonomie, donc notre confiance.

Gestion de classe : des règles adaptées

Même si les 4e et les 3e savent ce qu’il est de bon ton de faire (ou non) en classe, ils commencent TOUS l’année en testant nos limites, notre cadre et notre patience. Il n’est donc pas inutile de leur rappeler les règles de bases en se plaçant à leur niveau.
Ce que je ne fais pas
Je ne construis pas de contrat de classe avec eux. Ce sont mes règles, ils doivent les accepter et s’y conformer. Je les prépare à la vie. Ma gestion de classe n’est pas démocratique. #sorrynotsorry On ne leur demande pas de co-construire le réglement intérieur, ni le code de la route. En revanche, je prends le temps de les mettre face à leurs responsabilités en cas de débordements et de leur expliquer pourquoi ils sont sanctionnées et ce que j’attends d’eux à l’avenir.
Ce que je fais
Je les implique dans la « lecture » de nos règles en insistant sur l’image que leur attitude donne d’eux. Qui veulent-ils être ? Que souhaitent-ils qu’on pense d’eux ? Et j’insiste particulièrement sur ce que leurs parents, leur maman surtout, penserait de leur attitude. Faites honneur à l’éducation que vous recevez ! était mon mantra dans mon ancien établissement. Et même les gros durs qui jouaient aux méchants se ramollissaient sévère à l’idée de raconter leurs exploits à maman.

Gestion de classe : des méthodes de travail

Une autre astuce de gestion de classe consiste à les traiter comme des grands, surtout les 3e. Je leur dis que je les prépare au lycée. Mon objectif est donc leur autonomie dans le travail et leur implication. 
Des méthodes claires
Puisque tout les saoule, il faut développer des trésors d’imagination pour se répéter sans se répéter. #brainteaser Apprendre une leçon est un basique. Comment faire pour qu’ils s’approprient la méthode ? Depuis plusieurs années maintenant j’utilise un fichier d’accompagnement personnalisé que les élèves apprécient. Sa force ? Une structure claire, des mots simples, des fiches synthétiques ! Je vous offre un extrait de ce fichier qui compte pas moins de 20 fiches !
Et mon astuce ?
J’utilise pour les 4e et les 3e des cliparts exclusivement créés pour les adolescents. Mon objectif est qu’ils s’approprient le document. La stratégie marche particulièrement cette année dans une de mes classes de 3e. Les élèves aiment mettre des couleurs – ne dites pas colorier malheureux ! – sur leurs fiches pour les apprendre. 

Gestion de classe : des conseils pratiques

Mon dernier conseil concernant la gestion de classe avec des adolescents est de ne pas oublier que ce sont des enfants et non des élèves. Ils ont besoin qu’on les aime ! Je vous entends déjà ! Ils veulent qu’on les écoute et qu’on les chouchoute un peu sans en avoir l’air. Voici quelques astuces :
  • Prendre le temps de remarquer une nouvelle coiffure
  • Demander s’ils ont bien dormi
  • S’inquiéter du mutisme de l’un d’entre eux
  • Discuter de leurs angoisses …
Et puis comme je suis mère avant d’être prof, ma gestion de classe n’est pas forcément « bienveillante » mais un peu « mère-poule ». Je suis un peu chiante sur certains points. Voici un document utilisé lorsque j’étais professeur principal de 3e mais qui m’a bien aidée depuis les dernières semaines pour « cadrer » le travail de mes élèves depuis leur canapé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :