Créer une séquence

Plusieurs d'entre vous m'ont demandé par mail comment je construisais mes séquences. Amusant, car c'était justement la teneur d'une discussion tenue lundi avec ma stagiaire sur les canapés de la salle des profs avec une bonne tasse de café.

Créer une séquence

Je crois bon de rappeler plusieurs points :

  • créer une séquence s'apprend par l'expérience, il est normal que vous ne sachiez pas faire une séquence les premières fois
  • créer une séquence demande une technique-cadre et une appropriation, personne n'a la même façon de faire, il faudra prendre le temps de digérer les conseils et de trouver votre propre manière de faire
  • créer une séquence est la CHOSE que je préfère dans mon métier (avec ETRE devant les élèves) mais c'est aussi une chose très CHRONOPHAGE
  • créer une séquence de toutes pièces est gratifiant mais difficile, certains manuels sont très bien faits et les utiliser tels quels est possible et parfois salutaire.

Créer une séquence

Donc lorsque je me lance dans une séquence, je m'appuie toujours sur ma progression annuelle. J'entends déjà nos jeunes recrues s'écrier, une progression annuelle ? mais je ne sais même pas ce que je fais dans 2 jours alors les mois à venir ! J'ai pensé la même chose que vous lorsque mes formateurs IUFM (oui je suis de la dernière vague^^) nous ont parlé de cette chose obscure qu'est une progression annuelle … mais dès le premier été, je m'y suis attelée et au final c'est un cadre nécessaire et rassurant (même si c'est ambitieux de prime abord). Alors voici les miennes, en attendant de trouver le courage de vous expliquer comment je m'y prends ^^

Mais c'est surtout comment fabriquer une séquence qui vous intéresse, non ? Alors voici ma recette que j'applique bêtement en bon petit soldat à chaque nouvelle création.

Je pars quasiment toujours d'un thème culturel qui rentre dans le programme de la classe (6e et 5e, modernité et traditions / 4e et 3e, l'ici et l'ailleurs). De nombreuses idées émaillent les manuels, il est bon de s'en procurer gratuitement chez les éditeurs, ou de les emprunter au CDI/CRDP pour lister les thèmes qui vous parlent/inspirent.

Une fois le thème choisi, j'imagine ma tâche finale (parfois j'en trouve 2 et je les départage pendant la création de la séquence). Pour moi une construction de tâche finale est comme un escalier : au sommet, l'objectif final. Chaque étape de la séquence représente une marche pour l'atteindre. Tout est fait dans l'objectif de la réalisation de cette tâche et je rappelle l'objectif de chaque séance aux élèves, dans l'optique de la tâche finale. A chaque tiers de l'escalier une marche plus importante, une tâche intermédiaire, préfigure la tâche finale. D'ailleurs, il n'est pas rare que j'explique aux élèves que ces tâches sont comme les briques d'un mur. Chaque brique construit ce dernier.

Une fois que j'ai dessiné mon escalier (et croyez moi c'est ainsi que je gribouille une séquence sur papier !), je créé une fausse tâche finale, un modèle de ce que j'attends des élèves afin d'être sûre que chacune des briques que j'apporte aux élèves sert la tâche finale et qu'aucune brique n'est oubliée. Vraiment, c'est un document précieux car ça m'évite de me disperser et d'oublier des étapes, un script gribouillé en général ^^.

Puis je classe les éléments du plus facile au plus difficile, en général le lexique en premier, la grammaire ensuite, tout ceci sur fond culturel. Et j'ai la trame de ma séquence. Je recherche ensuite les documents (dominante écrit pour une production écrite, dominante oral pour une production orale). Et je les mets dans l'ordre. Je crée rarement des grilles de compréhension ou des worksheets mais si besoin je le fais en même temps.

Les calaméos que vous voyez sont cette trame : un modèle de document publisher que je remplis des documents et tâches décidées sur mon escalier.

Un petit exemple de mon « escalier » pour Surf Safe :

Créer une séquence

En espérant avoir répondu au moins partiellement à vos nombreux messages.

4 réflexions au sujet de « Créer une séquence »

  1. Merci pour ce partage! Si tu pouvais animer une formation dans mon académie je signerais tout de suite. J’ai une petite question: est ce que chaque marche correspond à une séance ? Et si tu t’apercois que les pré requis ne sont pas acquis par les élèves, tu fais quoi (une ou plusieurs séances de remediation)? Bon ça fait 2 questions pour ne pas abuser… en tout cas bravo! Moi c’est ma 4e rentrée et je suis toujours aussi incompétente.

    J'aime

  2. Incompétente, certainement pas ! Tu te poses des questions et comme nous tous tu es toujours à la recherche du MIEUX, c’est une preuve de grande compétence professionnelle; Oui une marche c’est globalement une séance (même si je dessine ça vite fait donc j’ajuste ensuite) et il n’y a que pour la première séquence sur les pré-requis peuvent ne pas être acquis, car mes pré-requis sont TOUJOURS les acquis de la séquence précédente.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s