Mrs Recht's Classroom

Séquences et ressources pédagogiques pour enseigner l’anglais au collège.

La trace écrite en cours d’anglais

Trace écrite
Table des matières

La trace écrite est ce qui reste de notre séance dans le cahier de l’élève. Et nous avons beaucoup d’attentes à atteindre, d’injonctions à respecter et d’impairs à ne pas commettre. Voici des pistes personnelles pour mieux la maitriser.

Trace écrite

Pourquoi une trace écrite ?

4 points clés

Son nom est vraiment self-explanatory. Elle a pour objectif de garder une trace à l’écrit de ce qui s’est déroulé, notamment à l’oral, pendant le cours.

  • Nécessaire, elle permet de garder des points clés en mémoire. Elle les mets en lumière et flèche les essentiels à retenir.
  • Utile, elle existe aussi pour servir de référence future aux élèves (et à leurs parents) lors des révisions pour les évaluations.
  • Primordiale, elle est le support du cours des élèves : c’est ce qu’ils gardent. Les audios et les vidéos, même les textes ne constituent pour eux qu’un support éphémère.
  • Claire, elle permet de clarifier des points qui auraient pu rester obscurs pendant l’heure.

Si on se débrouille bien, les traces écrites de chaque séance permettent de répondre aux tâches demandées.

Un rétro-planning

Pour vous aider à y voir un peu plus clair sur le pourquoi de la trace écrite, j’ai ressorti un document que j’utilisais à mes débuts. Repimpé pour l’occasion bien sûr. L’idée est simple : on va faire un rétro-planning.

  1. Notez un exemple de ce qui est attendu pour votre tâche finale.
  2. Découpez cet objet final en petits objectifs.
  3. Classez les du plus simple au plus compliqué.
  4. Enfin, écrivez une phrase type répondant à chacun de ces objectifs.

Vous avez la trame globale de vos traces écrites pour votre séquence. La question primordiale que vous devez vous poser à chaque fois : pourquoi écrit-on cela ? à quoi cela va-t-il leur servir pour la tâche finale ?

Quand faire la trace écrite ?

Plusieurs écoles s’affrontent sur ce sujet. Et si  au début de ma carrière j’écoutais religieusement ce qu’on m’avait enseigné, j’ai adapté les injonctions officielles à mes conditions de travail au fil du temps.

  • En général, la trace écrite s’effectue à la fin du cours
  • Chez moi nous avons également une mini trace écrite de début d’heure avec le rituel Bell Work
  • Il m’arrive aussi régulièrement de ne pas avoir de trace écrite et de la reporter au cours suivant pour le recap’
  • Enfin j’aime bien avoir un mini-temps de mémorisation de la trace écrite donc elle n’est pas toujours collée à la fin du cours, mais se termine 5 minutes avant la fin
  • J’y inclus l’écriture des devoirs dans l’agenda.
Pour vous aider à y voir plus clair, je vous joins un tableau qui montre l’organisation possible de la séance avec les différents “temps” de trace écrite. Globalement la trace écrite chez moi prend une dizaine de minutes.

Comment faire la trace écrite ?

Cette question est celle qui m’a été le plus posée. Et cela révèle un manque de formation sur le sujet. On nous dit comment ne PAS faire, mais on ne nous apprend pas comment faire. C’est tellement frustrant. Voici listées ci-dessous 6 techniques que j’utilise dans ma classe (mais je ne sais pas s’il c’est bien ou mal !). Vous êtes prévenus.

  • Le secrétaire
  • Les étiquettes
  • Une dictée au prof
  • La trace orale
  • et la trace écrite lacunaire inversée
  • Le texte à trous réinventé
J’ai pris le temps de rassembler toutes ces idées dans un document bilan sous forme de carte mentale. C’est sans doute incomplet et peut-être simpliste mais c’est ma façon de faire. Je fais aussi : what did we say? Ils répondent avec 4-5 phrases, je les note au tableau et ils recopient. 
La trace écrite comment

Qui fait la trace écrite ?

Sur cette question, nous sommes sans doute unanimes : les élèves. MAIS, qui l’écrit ? qui la tape éventuellement ? qui l’enregistre ? Pour ma part, comme vous le savez depuis la semaine dernière, cela dépend grandement de la séance. Mais, ce sont les élèves qui en décident du contenu, et c’est généralement moi qui l’écrit au tableau. C’est parfois eux qui l’enregistrent oralement (mais dans ce cas j’enregistre une version prof à la suite) et c’est également parfois un secrétaire qui me la dicte. Je n’ai donc jamais de trace écrite toute prête (ce qui pose tout un tas de soucis aux EBEP qui aimeraient avoir tout sur clé USB).

L'organisation de la trace écrite

Pour terminer cet article, voici quelques astuces pour rendre votre trace écrite, et votre tableau agréable à lire.

  • Utilisez un calendrier illustré imprimé pour une touche de décoration culturelle au tableau
  • Mettez les étapes de votre cours en avant
  • Prévoyez un espace pour noter les devoirs
  • Respectez un code couleur, dans vos mots étiquettes également
  • Amusez-vous avec des traces écrites sous forme de cartes mentales !

Et si vous n’écrivez pas droit, petite astuce : projetez une feuille lignée au tableau zoomée. Ecrivez puis éteignez le vidéo-projecteur. Je le fais aussi quand les élèves notent au tableau, ils aiment bien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :