Login

Register

Login

Register

Les vacances d’été sont arrivées !

Sommaire

Les vacances d’été sont enfin là ! Je n’arrive pas à y croire encore. Les mois de mai et de juin furent si intenses et – à tout vous avouer, un peu chaotiques ici – que j’ai presque failli ne pas voir les vacances arriver. D’autant qu’elles sont arrivées plus tôt que prévu, puisqu’on nous a offert le dernier vendredi.

En vacances, tu fais quoi ?

Hein ? quoi ? le dernier vendredi, tu n’as pas travaillé ? Et bien non ! En fait, mon établissement est centre de correction depuis plusieurs années. Nous consacrons les derniers jours à des réunions de préparation de la rentrée. Jeudi c’était : rédaction du nouveau projet d’établissement. Nous n’étions pas grandement motivés. Mais notre principal, en ancien coach aka prof d’EPS, a su motiver ses troupes. Si on le termine aujourd’hui, on ne revient pas demain après le repas de fin d’année. Autant vous dire qu’on n’a jamais été aussi efficace que ce jour-là ! Et on a terminé à 16h ! Trop des pros !

Et vous ? Que faites-vous ? Etes-vous en train de vous détendre au bord de la piscine ou sur la plage ? Etes-vous déjà loin de tout (et de cet article) sans connexion Internet ? Etes-vous un peu en train de travailler ? Préparez-vous déjà votre rentrée ?

Tes vacances, c'est ton choix !

Je suis membre de nombreux groupes Facebook, et chaque année, en juillet comme en août, des débats stériles alimentent les discussions : est-ce normal de travailler en vacances ou est-ce normal de déconnecter ? Je crois que l’on a surtout le droit de faire ce que l’on veut, comme on le veut. Si quelqu’un veut travailler en vacances, très bien. Si quelqu’un refuse de travailler en vacances, très bien. Sachez qu’ici, personne ne vous juge. Que vous soyez plutôt farniente totale, légère prépa ou boulot de malade, vous êtes tous les bienvenus ici !

Début de vacances : préparation light

Je travaille un peu en juillet, globalement jusqu’au 14 pour prévoir les progressions dans les grandes lignes. Je m’astreins à une heure de travail par jour, globalement en même temps que le temps calme ou de sieste de mes loulous. Je m’arrange toujours pour avoir un temps défini à ne pas dépasser, pour éviter de me laisser emporter.

J’ai donc terminé les progressions annuelles, ainsi que celle d’A.P. – j’aurais donc un projet d’accompagnement personnalisé par trimestre et par niveau – et j’ai évidemment beaucoup travaillé sur le projet des 5e LCE. J’ai relancé le projet de correspondance pour les 6e, et je me suis engagée dans un projet Jazz en 5e pour lequel il m’a fallu faire des recherches.

Enfin, comme je deviens professeur principal de 6e – après avoir testé tous les niveaux dont les 3e pendant plusieurs années – je voulais une progression pour eux aussi et organiser mes heures de vie de classe. J’ai d’ailleurs trouvé beaucoup d’inspiration dans cet article de Five O’Clock Teach.

Milieu de vacances : coupure totale

Du 14 juillet au 15 août, je suis officiellement en vacances. Nous nous débrouillons souvent pour être loin de tout et souvent sans accès à Internet ou aux médias. Une vraie coupure pour tout le monde. Au programme, de la détente, des temps en famille et le moins de travail possible.

Car j’ai toujours des idées. Et si je ne les note pas, elles s’envolent. Ou bien m’empêchent de dormir afin que je ne les oublie pas. Alors, je passe mes vacances à noter dans de jolis petits carnets tout ce qui me trotte dans la tête.

Mais à part ça, boulot, zéro.

Fin de vacances : reprise intense

Notre retour coïncide presque toujours avec les soldes sur TPT histoire qu’Eric soit à même de vous répondre. Puisqu’il travaille et que nous faisons reprendre progressivement un rythme plus sain à nos enfants (concernant les repas, les siestes et le coucher), je reprends moi aussi ma place au bureau à raison d’au moins 2h par jour pour créer les documents des séquences de septembre et octobre.

Je partage aussi tous les projets, les idées et les progressions dans des articles, des newsletters et des Live Facebook.

Après les vacances, la rentrée

Je suis très chanceuse car je sais où j’enseignerai après les vacances et surtout pour quels niveaux. Je sais même approximativement combien j’aurai d’élèves dans chaque classe. Je sais ô combien le fait de ne rien savoir (et de le découvrir siiiiiiiiii tard) est frustrant. Dans ce cas, ne culpabilisez pas si vous n’arrivez pas à travailler. Dans ces conditions, c’est impossible.

Et vous quelle est votre organisation ? Est-ce la même pour les petites et les grandes vacances ? Dites-moi tout !

3 commentaires

  • Sophie M. dit :

    Bonjour Estelle, par quel moyen trouves-tu des correspondants à tes 6è ? E-twinning ? Est-ce une correspondance virtuelle ou « papier » ? Merci pour les précisions et… enjoy your holiday !

  • za dit :

    Tu es diablement efficace. Ici, les envies flottent encore dans l’air et je n’ai pas le filet à papillon adapté pour les attrapé et les fins d’années ne sont pas propices à l’élaboration de projets. Bonnes vacances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
%d blogueurs aiment cette page :